Etudier avec un handicap ? Une réalité possible avec PEPSin

Le service PEPSin (anciennement Aide Handi jusqu’en 2017) est une cellule spécifique du service d’aide aux étudiants, spécialement destinée aux étudiants porteurs d’un handicap (moteur ou sensoriel). Depuis 1991, ce service accompagne ses étudiants dans leur parcours universitaire. Depuis 2011, une reconnaissance de statut a vu le jour au sein de l’Université Catholique de Louvain (Belgique).

Cette reconnaissance permet de faire le lien entre les facultés et les étudiant.e.s concerné.e.s. Il permet, par exemple, la mise en place d’aménagements pour ces étudiants qui doivent, au préalable, faire reconnaitre leur situation de handicap auprès des administrations de l’AVIQ pour la région de Wallonie et le PHARE pour la capitale. PEPSin ne regroupe que les étudiants en situation de handicap, mais ceux-ci ne représentent qu’un échantillon de toute la population estudiantine PEPS (Projet pour Etudiants à Profits Spécifiques).

Depuis 2013, le statut regroupe aussi les sportifs de haut niveau, les musiciens professionnels, etc. En 1991, selon une source sûre, les étudiants en situation de handicap étaient au nombre de 7. Avec l’arrivée du statut PEPS, en 2011, on dénombrait 82 pour arriver jusqu’en décembre 2016 à 285 étudiants, soit une augmentation de 247% sur une période de 5 ans.

Rappelons que cette représentation reste mineure de la population globale des 29. 993 étudiants inscrits à l’UCL (tous les sites compris) en 2016, soit 0,95%. Par contre, s’il on reprend uniquement le chiffre du site de LLN  (20.829), ce pourcentage est à 1,36.

En 2018, le nombre d’étudiants PEPS est de 390, 36,84% de plus par rapport à 2016.

Celles et ceux qui sont passés via PEPSin témoignent. Toutes les informations sur le statut PEPS : http://uclouvain.be/fr/etudier/peps 
____________________________________
Subtitles are not available in English yet
Les sous-titres sont disponibles en français
Subtítulos disponibles en español
Ondertitels zijn beschikbaar nog niet

Commerce équitable : comment ces magasins en vivent-ils?


🇬🇧 Subtitles are available in English
One of our first report on 2014. What is the turnover when we’re saling products from Fair Traide ? Giving back the part of profit is a cause to defend for freelancers and managers of specialized stores. It have to mix with several economic models to stay fair and to earn live in a neoliberal system. System within fair trade is hardly against worldchains or big companies. More information about fair trade in Belgium : https://www.fairtradebelgium.be


🇫🇷 Les sous-titres sont disponibles en français
Un de nos premiers reportages datant de 2014.
Quelle marge de chiffre d’affaire quand on vend des produits issus du commerce équitable ?
Pour les indépendant-es et magasins spécialisés rencontré-es, rétribuer la part aux producteurs et productrices est une cause à défendre. Il faut jongler avec différents modèles économiques pour rester justes et en vivre dans un système économique libéral. Système où le commerce équitable peine à faire contre-poids face aux grandes chaînes ou multinationales.
Plus d’informations sur le Fairtrade en Belgique : https://www.fairtradebelgium.be


🇱🇺 Ondertitels zijn beschikbaar in het Nederlands
Een van onze eerste reportages in 2014.
Wat is de omzet met het verkopen van Fair Trade produkten ?
Voor de zelfstandigen en de beheerders/sters van de gespecialiseerde winkels, blijft het terugbetalen van het verschuldigde deel aan de producent, heel belangrijk. We moeten jongleren met verschillende economische modellen om rechtvaardig te blijven en ervan te kunnen leven in een liberaal economisch systeem. Systeem waarin de fair trade het moeilijk heeft, geconfronteerd met belangrijke commerciële ketens of multinationalen.

Meer informatie over de Fair Trade in België : https://www.fairtradebelgium.be/

🇪🇸 Subtítulos disponibles en español
Uno de nuestros primeros reportajes que data de 2014. ¿Qué margen de beneficios cuando se venden productos provenientes del comercio justo? Para los autónomos/as y gerentes de tiendas especializadas entrevistados/as, retribuir la parte a los productores y productoras es una causa a defender. Hay que hacer malabares con los diferentes modelos económicos para poder seguir siendo justos y sobrevivir en un sistema económico liberal. Un sistema en donde el comercio justo le cuesta hacer contrapeso frente a las grandes cadenas o multinacionales.
Para más información sobre el Fairtrade en Bélgica: https://www.fairtradebelgium.be/